lun. Oct 14th, 2019

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

ENSEIGNEMENT : le Professeur Grison-Trésor KAKUMBI invite les jeunes à fuir la culture de la dépendance.

2 min read

C’était au cours d’une conférence – débat qui a été organisée le jeudi 01 Août 2019 par la Faculté des Lettres et des sciences humaines de l’université de Kisangani. L’exposé a tournée autour du thème «  Jeunesse et changement de mentalité à l’épreuve du culturel congolais, danger et enjeux pour l’entrepreneuriat ». Cette activité s’est tenue à  l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani.

Pour le professeur Grison-Trésor KAKUMBI, animateur de cette conférence,  le problème congolais est avant tout culturel et il est une nécessité aujourd’hui de changer la mentalité des congolais par la promotion d’une révolution culturelle. L’orateur a appelé  les jeunes à développer le sens de responsabilité  en révolutionnant la culture de dépendance.

« Nous avons trouvé que l’oisiveté, la culture de dépendance a fait que les jeunes ne puissent plus évoluer. Tout le monde attend toujours d’un grand – frère, d’un papa. Il y a de ces jeunes qui deviennent vieux dans la maison familiale. Au regard de ça, nous on se dit, cette culture de dépendance il faut révolutionner ça. C’est-à-dire on doit apprendre à être responsable, apprendre à compter sur soi même, en apprenant des métiers, en étudiant correctement, en évoluant correctement et en cherchant plus des voies correctes que des voies faciles, des voies désordonnées ».

L’orateur du jour a mis à profit cette occasion pour faire la restitution des états généraux de la jeunesse de la République Démocratique du Congo tenus à Kinshasa en juin dernier par le MOJES, Mouvement des Jeunes pour l’Entrepreneuriat Stratégique. Professeur Grison-Trésor KAKUMBI, Représentant de MOJES dans la province de la Tshopo, a invité  les jeunes à la culture entrepreneuriale pour améliorer leurs conditions de vie.

« Les jeunes doivent se regroupes, être entrepreneur, en montant des projets afin que par ces projets là qu’ils puissent contribuer au développement de leurs milieux et aussi se retrouver. Hormis cela, il y a avait un plaidoyer parce que le Chef de l’Etat a décidé qu’il y ait un fond pour entrepreneuriat des jeunes, ces assises ont souligné que les jeunes doivent dès à présent imaginer combien rendre meilleures leurs entités, comment améliorer leurs vies, leurs suivis surtout dans ce siècle où le pays se cherche encore ».

Enfin, l’orateur du jour a fait savoir que les mauvaises mentalités comme, le tribalisme, la corruption et la fraude, le trafique d’influence et autres, sont à la base de la dégradation de l’émergence de la République Démocratique du Congo.

Christophe KABAMBA

 

octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031