Environnement : étude du bois, un laboratoire de la biologie de bois à Yangambi.

Environnement : étude du bois, un laboratoire de la biologie de bois à Yangambi.

La réserve de biosphère de Yangambi demeure parmi les plus importantes au sein du bassin du Congo. Elle mérite pour ce faire d’avoir des outils pour son étude afin d’avoir connaissance sur plusieurs aspects.

C’est ainsi que grâce au CIFOR dans son projet FORETS en collaboration avec le musée royal de l’Afrique Centrale, depuis 2018, un laboratoire biologique est opérationnel à Yangambi au service de la gestion durable des forêts. Ce dernier permet de réaliser de la recherche de pointe sur l’anatomie du bois et comprendre le rôle des forêts dans l’adaptation et l’atténuation du changement climatique.

Laboratoire de Yangambi, suivi de la croissance, de la phénoménologie et du climat

Il s’agit d’un circuit de suivi de la croissance et d’observations mensuelles de la phénologie (feuillaison, fructification et floraison) de 328 individus d’afromosia.

A travers ce circuit, l’objectif est principalement d’étudier la dynamique forestière autour de cette espèce, en vue de préciser certains des principaux paramètres d’aménagement forestier, notamment l’accroissement annuel moyen périodique en diamètre et la mortalité annualisée.

Laboratoire de yangambi

Le laboratoire de Yangambi s’adonne également aux activités concernant la participation au renforcement des capacités de techniciens, d’étudiants et de chercheurs impliqués dans la gestion durable des forêts.

Plusieurs formations ont été donc réalisées, aussi bien sur les inventaires forestiers et le suivi de la croissance des arbres que sur l’analyse des bois et leur identification dans le cadre du commerce au laboratoire de Yangambi.

Jean Claude Fundi