sam. Déc 7th, 2019

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

Gratuité de l’enseignement : Professeur Patrick WENDA, « les effectifs pléthoriques ont des conséquences sur l’assimilation des matières par les élèves »

2 min read

Les images des élèves  dans les  salles de classes pour cette année scolaire 2019-2020, laissent croire qu’on n’est  pas au 21ième  siècle : Quatre ou cinq élèves par banc, des élèves qui suivent les cours à même le sol, …image difficile à digérer. Plusieurs écoles sont inondées d’élèves. Une situation sans nul doute consécutive à la  gratuité de l’enseignement de base prônée par le Chef de l’Etat. Cette mesure n’as pas que de positif mais aussi des négatifs qui peuvent impacter sur la formation des élèves. Cette situation est vécue dans plusieurs écoles publiques et conventionnées de la ville de Kisangani.

Certains responsables de ces écoles publiques affirment que le nombre des apprenants pour cette année a doublé suite à la gratuité de l’enseignement.

Pour le Professeur Patrick WENDA, pédagogue de formation et spécialiste en orientation scolaire, le Gouvernement Congolais devra réglementer la question du nombre d’élèves dans une salle de classe. La situation de pléthore,  estime-t-il, défavorise la bonne formation à l’enseignement de base. Il souligne que cette pléthore a des conséquences désastreuses sur la formation des enfants.

«…Le nombre pléthorique des élèves dans une salle de classe impacte négativement sur leur apprentissage et l’assimilation des matières. Avec cette situation, il y a probabilité que les objectifs assignés par chaque cours ou leçon ne sois pas atteints…Ce problème devrait être résolu en amont, mais étant donné que cela est réparable, le Gouvernement Congolais peut résoudre ce problème en construisant des salles supplémentaires pouvant accueillir ces élèves… » 

En dehors de cette inquiétude, ce professeur d’universités suggère au gouvernement congolais de revoir la faisabilité de cette mesure en procédant à une sélection des élèves au degré élémentaire. Au rythme actuel, l’éducation de base est en péril. L’éducation de base constitue l’ensemble des connaissances et des compétences essentielles requises dans la vie, principalement la capacité de lecture, d’écriture, d’expression orale et écrite.

D’après les instructions officielles de l’enseignement en République Démocratique du Congo,  le nombre d’élèves dans une salle de classe ne doit pas dépasser.

Trésor BOTAMBA

décembre 2019
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031