Kisangani : 3 morts et arrestation de 17 assaillants dans une opération de la traque de la milice armée Simba (bilan provisoire).

Kisangani : 3 morts et arrestation de 17 assaillants dans une opération de la traque de la milice armée Simba (bilan provisoire).

3 morts dont 2 éléments FARDC et 1 assaillant (membre présumé de la milice armée Simba), c’est le bilan provisoire (officiel) dressé par le comité provincial de sécurité de la province de la Tshopo.

Ceci après l’opération de la traque l’avant-midi de ce vendredi 19 février 2021, des présumés membres de la milice armée Simba en connivence avec le groupe mystico-religieux Nzambe Lumumba. C’était en plein centre-ville sur la première avenue quartier des musiciens dans la commune Makiso aux alentours du gouvernorat de Province.

Selon ce communiqué officiel, la traque de cette milice a été décidée au cours d’une réunion restreinte du comité provincial de sécurité, suite aux informations concordantes reçues par lui, sur une attaque éminente de la ville de Kisangani dans le dessein de libérer un des chefs Simba arrêté par les services de renseignements militaires.

Outre ce bilan meurtrier, le comité provincial de sécurité parle de trois blessés dont deux dans le rang de l’armée et un du côté des assaillants. Le même document renseigne de l’arrestation de 17 assaillants avec leurs dépendants dont 9 femmes, 10 enfants ainsi que Guy Lumumba, chef de fil de la milice Simba, se réclamant fils du héros Patrice Emery Lumumba.

Malgré cet incident sécuritaire, la population de la ville de Kisangani a vaqué paisiblement à ses occupations malgré la peur.

Jean Claude Fundi.