Kisangani: 7 mois impayés, les prestataires de première ligne de la Covid-19 saisissent le docteur Muyembe.

Kisangani: 7 mois impayés, les prestataires de première ligne de la Covid-19 saisissent le docteur Muyembe.

Dans une lettre du 18 février dernier adressée au secrétaire technique national du comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19 et dont une copie est parvenue à notre rédaction, les prestataires de première ligne du centre de traitement de la Covid-19 de l’hôpital du cinquantenaire de Kisangani (CTCO HCKIS) réclament leur rémunération de l’ordre de 7 mois.

Dans cette missive adressée au docteur Muyembe, on peut lire que sans motivation depuis le mois de mai, ses prestataires n’avaient reçu qu’une modique somme de 2 000 000 francs congolais partagée entre 45 prestataires ayant géré le premier cas de Covid-19 dans la Tshopo.

“…nous avons travaillé avec dévouement pour sauver des vies, sans aucune prise en charge nutritionnelle, même pas une bouteille de sucré à la sortie des chambres des malades, sous chaleur et la transpiration des EPI”, dénoncent ses prestataires.

Cependant, les 23 prestataires signataires de cette lettre, indique que dans leur équipe, deux d’entre eux ont été contaminé et pris en charge au CTCO.
Ils regrettent par ailleurs que leurs collègues des autres provinces reçoivent leurs primes. Ces prestataires de première ligne se disent malheureusement abandonnés à leur triste sort sans aucune issue.

Cependant, ces prestataires de première ligne éprouvent plusieurs difficultés notamment le problème lié à la prise en charge des malades, l’absence des équipements de réanimation respiratoires ainsi que des coupures intempestives d’énergie électrique.

Notons par contre que le secrétariat technique national du comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19 avait octroyé un montant de 150 000 USD au secrétariat technique provincial. Certaines sources ont signalé la présence d’une équipe de la présidence à Kisangani pour l’audit de ces fonds alloués pour la riposte.

Jean-Claude Fundi