lun. Oct 14th, 2019

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

Kisangani : La pluie laisse des traces indélébiles.

3 min read

Elle s’est abattue dans la soirée du jeudi 19 septembre 2019 vers 20 heures. Elle a duré moins d’une heure et les dégâts sont énormes. La bâtisse de la grande poste a été touchée, une grande partie de sa toiture a été emportée. Le vent violent n’a pas épargné les documents de bureau qui gisent dans la cour de cette institution. Cette bâtisse est un des symboles de la ville de Kisangani. Le stade Lumumba, en plein championnat de la LINAFOOT, n’a pas échappé à la force du vent. La toiture d’une partie de la tribune latérale (côté Nika) a été emportée et projetée sur la grand – route. Comble de malheur, dans la nuit, des inciviques ont emporté toutes les tôles. Situation embarrassante si l’on sait que ce dimanche deux grandes équipes de la ville vont s’affronter. Il s’agit du Tout Solide Malekesa et de l’Association Sportive Nika.

Par ailleurs, une pirogue à pagaie a chaviré sur le fleuve Congo. Il y a avait à son bord une dizaine de personnes. Selon quelques membres de l’Anaflukis (Association des Navigateurs Fluviaux de Kisangani) trouvés ce matin au beach jaloux – jaloux, seules sept personnes ont été repêchées. Les autres n’ont pas été retrouvées.

Vers le camp PM, commune Makiso, un policier a été emporté par les eaux. Selon les informations en notre possession, les recherches sont menées pour le retrouver.

Partout dans la ville, on peu constaté les dégâts : Un grand arbre s’est abattu sur le bâtiment du Foyer Social de la Makiso ; des grands panneaux publicitaires en acier sont tombés ; des grands arbres sont tombés et ont barricadé certaines grandes artères. C’est le cas du boulevard du 30 juin aux alentours de l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics (IBTP) et de la route qui va de l’université de Kisangani vers le Beach IAT dans la commune Makiso ; des poteaux des câbles électriques sont tombés à terre comme au quartier Alur dans la commune de Mangobo et aux alentours du bâtiment administratif de la Mairie de Kisangani. Plusieurs quartiers de la ville ont été touchés. On a pu constater des toitures des maisons emportées et certains quartiers inondés par les eaux de cette pluie.

« J’ai passé la nuit à la belle étoile car une partie de ma toiture a été emportée », nous confie un habitant du quartier Alur dans la commune de Mangobo.

Si plusieurs personnes estiment que c’est la faute des autorités parce qu’elles n’arrangent pas les canalisations d’eau de la ville, certaines personnes averties voient en ces manifestations les effets de la déforestation, phénomène de régression durable des surfaces couvertes de forêts qu’il soit d’origine naturelle ou anthropique. Pour ces observateurs, les différents usages que l’homme fait du bois, notamment la braise, la cuisson des briques en argile, etc,  ont un effet désastreux sur la forêt. Selon eux, tant que l’homme détruira la forêt, des telles catastrophes se produiront et peut être avec beaucoup plus d’envergure.

Rédaction

octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031