lun. Mai 25th, 2020

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

Kisangani : Les sinistrés de l’incendie du 9 mai, crient au secours aux personnes de bonne foi.

2 min read

Les sinistrés de l’incendie de l’immeuble LOTOKILA vivent dans des conditions épouvantables et inhumaines. Ils lancent un cri d’alarme aux personnes de bonne volonté afin de leur venir en aide.

Déclaré dans la nuit du 09 au 10 mai, l’incendie qui a ravagé l’immeuble Lotokila a occasionné une perte en vies humaines d’une fillette de huit ans et un dégât matériel considérable. Cette situation a laissé en détresse et sans abris environs 70 personnes regroupées dans six ménages.

Le feu qui a tout consumé n’a pas eu de pitié. Il  a tout ravagé. Aucun des sinistrés n’est sorti même pas avec une aiguille.

Le gouvernement provincial par le truchement de son ministère des affaires sociales et humanitaires a assisté ces familles avec une enveloppe globale d’environ 500 dollars américains, et a pris en charge les obsèques de la défunte.

Après cette assistance du gouvernement provincial, ces familles qui vivent dans des conditions inhumaines dégradantes n’ont plus jamais reçu de l’aide, selon leurs dires.

Constitué en un comité, quelques responsables de ces familles sinistrées toquent par ici et par là pour trouver l’assistance des personnes de bonne volonté.

Selon Gilbert KOY LONGANGOLA, une correspondance a été adressée au gouverneur en date du 13 mai demandant l’assistance dont les copies ont été réservées au bureau de l’Assemblée Provinciale, au Ministère des affaires sociales et humanitaire et au ministère de l’habitat, mais toutes les tentatives pour rencontrer les autorités n’ont jamais aboutis.

«…Nous avions sollicité l’audience au gouvernorat depuis le semaine qui a suivi l’incendie pour rencontrer le gouverneur, mais nous n’avions pas encore été reçu jusque là…»

Gilbert KOY complété par Madame Antho LITUKA lance un appel d’assistance aux personnes de bonne volonté afin de leur venir en aide pour soulager tant soit peu à leur souffrance.

«…Le gouvernement provincial nous a assisté avec une enveloppe de 150.000 Fc par famille, mais c’est trop peu pour une famille qui a tout perdu…Nous appelons les personnes de bonne volonté de nous aider, nous ne savons plus quoi faire, nous concluons que nos autorités n’ont pas la bonne foi…»

Contacté à ce sujet, le ministre provincial en charge des affaires sociales et humanitaires s’est réservé de tous commentaires.

Rappelons que l’incendie qui a réduit en cendre l’unique niveau du bâtiment lotokila, a été déclaré dans la nuit du 09 au 10 mai, de 22 heures à 03 heures du matin sans intervention et sous l’œil impuissant de la population par manque d’un véhicule anti-incendie.

Trésor BOTAMBA

mai 2020
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031