mer. Avr 8th, 2020

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

Kisangani : Recouvrement forcé, les taximen moto, s’indignent contre les  tracasseries policières et appellent les autorités à s’impliquer pour éviter le pire.

2 min read

Une vive tension a été  observée aux environs de 10 heures ce mardi 24 mars dans certaines artères de la ville de Kisangani, mais également dans certains points chauds du centre ville.
Des taximen motos en cortège, avec klaxons, ont emprunté le boulevard du 30 juin pour se rendre, pour certains au Gouvernorat et pour d’autres à la Direction Générale de Recettes de la Province de la Tshopo. Un autre groupe a envahi une partie de la place des martyrs située en face de la mairie.

Abordés, pour s’imprégner de la situation, ces transporteurs dans leurs propos accusent les agents de la police routière commis à l’opération de recouvrement forcé les tracasser aux barrières de contrôle.

«…Nous sommes surpris de constater que les brigadiers routiers nous obligent à avoir des quittances (avec la mention à retirer ) de permis de conduire avec un timbre, pour nous qui n’avions pas encore nos permis biométriques…Pourtant, nous savons que ceux qui ont directement obtenu leur permis n’ont pas acheté ce timbre, et pourquoi nous ? Nous n’avions jamais entendu les autorités demander aux gens d’acheter le timbre, même pour le timbre mis sur la vignette…Nous ne voulons plus être considérés comme des inciviques. Que les autorités instruisent aux agents de bien faire leur travail… »

Ils renseignent que ces agents leurs demandent 3000 Fc pour manque de timbre sur le reçu de permis de conduire avec mention à retirer…

 

Joint par téléphone pour éclairer l’opinion, Jean-Jacques KALOME, Directeur Général de la DGRPT qui n’est pas resté insensible, confirme avoir reçu une délégation de taximen indignés, et confirme leur avoir expliqué le vrai problème. Le DG de la DGRPT avoue qu’il s’agit d’une petite erreur de l’administration de la régie qui n’a rien à avoir avec les taximen.

«…Concernant le timbre hologramme, la DGRPT colle cette pièce sur tous ces documents qu’elle délivre pour sa sécurisation…Nous avions enregistrée une erreur de la part de notre administration qui avait délivré les quittances sans avoir collé le timbre hologramme…Pour les taximen qui sont dans cette situation n’ont rien à craindre… » 

Il souligne qu’il va instruire, à travers une descente sur terrain, les troupes commises à cette opération à ne plus bousculer les gens qui sont dans cette situation.

Pour votre gouverne, cette opération de recouvrement forcé lancée par le gouvernement provincial, par le biais de la régie provinciale de recettes, et qui tient à se terminer en beauté a été lancée depuis le 10 mars dernier pour exiger à tous les propriétaires des motos de s’acquitter de leurs obligations civiques.

Trésor BOTAMBA

avril 2020
L M M J V S D
« Mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930