Kisangani/Sécurité : des présumés criminels présentés à la presse par le commandant de la 31e région militaire.

Kisangani/Sécurité : des présumés criminels présentés à la presse par le commandant de la 31e région militaire.

Des présumés criminels ont été présentés aux médias et public boyomais ce jeudi 22 Avril à Kisangani par le commandant de la 31-ème région militaire BALENGELE KAZADI. Ces présumés criminels ont été démasqués et arrêtés par les services d’intelligences des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Ils ont été appréhendés vers le pont Tshopo, le 14 avril dernier. Trois (3) armes de guerre , deux (2) chargeurs de cartouches pleins de munition et cinq (5) motos ont été ravis de leurs mains.

Le commandant de la 31eme région appelle la population tshopolaise à collaborer avec les services de renseignement pour dénicher les groupes des bandits œuvrant dans la Tshopo en général et la ville de Kisangani en particulier.

Le maire de la ville a son tour a tenu à féliciter les FARDC pour ce coup de force combien louable et salvateur. Jean-Louis ALASO a par ailleurs rappelé que la sécurité n’est pas une affaire d’un groupe de gens.

Présente à la cérémonie, la population s’est dit satisfaite de cette action des FARDC.

Signalons que dans ce groupe de criminels, figure une femme d’une vingtaine révolue avec une bébé d’environ cinq mois qui jouait le rôle de facilitation et un repateur moto, nommé Misho qui leur fournissait les munitions, mais sur qui les services n’ont pas pû mettre la main, il s’est évaporé dans la nature.

Trésor BOTAMBA