sam. Juil 4th, 2020

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

KISANGANI/Voirie urbaine : En six semaines, Paradigma Ltd réalise 50 % des travaux.

3 min read

C’est l’ingénieur Robert AMISI chef de cabinet du ministre provincial des ITPR qui a été choisi pour faire l’évaluation-inspection de la qualité du travail abattu par Paradigma sur terrain.
Dans cette mission de contrôle, l’équipe de l’ingénieur Robert AMISI était constituée du directeur provincial de l’Office de Voirie et Drainages, OVD, et certains délégués à pied d’œuvre du ministère pronvicial, d’une part, les responsables de l’entreprise Paradigma Ltd et leurs ingénieurs, d’autre part. Ils ont visité les deux kms témoins pour palper du doigt les réalités réelles sur terrain. C’était le jeudi 26 mars 2020.
Si à première vue les travaux semblent être réalisés selon les règles de l’art, les techniciens de deux parties sont unanimement d’accord des difficultés rencontrées dès le début des travaux suite à la qualité des limonites utilisées.
Après s’être rendu compte, l’équipe technique de Paradigma Ltd a procédé à certaines modifications pour se conformer aux normes en la matière.

Pendant près de *six semaines* d’exécution, les ingénieurs de Paradigma Ltd ont fait face à plusieurs difficultés, les intempéries notamment pour réaliser les 50% des travaux soit quinze kms sur les trente selon les clauses du contrat des travaux entre cette société et l’exécutif provincial de la Tshopo.

Dans une interview accordée aux journalistes sur terrain, le chef de cabinet du ministre provincial des ITPR a estimé qu’il faut un avenant pour la construction des cannivaux sur les axes réhabilités pour espérer une certaine durabilité de la chaussée.
Pour les autres détails, ingénieur Robert AMISI dit réserver la primeur à sa hiérarchie.

Pour sa part, l’ingénieur Sam de Paradigma Ltd s’est dit confiant de la bonne foi de l’exécutif provincial pour la poursuite des travaux conformément aux clauses du contrat qui lie les deux parties.

Sur les deux kms visités, les travaux étaient essentiellement mécaniques et consistaient à faire le reprofilage, la mise en forme de la chaussée, le compactage, etc.

Il convient de noter non sans regret l’absence quasi totale du suivi des travaux par le maître d’ouvrage délégué qui n’est autre que le ministère provincial des Itpr.

Le chef de cabinet de ce ministère qui était chef de la délégation a dit qu’il va le proposer à sa hiérarchie pour la seconde phase de quinze autres kilomètres en vue d’aboutir à un résultat satisfaisant de la qualité des travaux.

Par ailleurs, nos sources nous renseigent que l’appréciation du rapport technique à déposer au gouverneur de province serait la conséquence logique qui pourrait permettre à l’exécutif provincial de remplir sa part du contrat.
Il sied de préciser que les travaux de cette première phase de quinze kilomètres ont été financés à 100 % par l’entreprise Paradigma Ltd. Le gouvernement provincial devrait donc se préparer à remplir sa part du contrat.

C’est depuis le 12 février dernier que l’entreprise Paradigma Ltd avait lancé les travaux de rehabilitation en terre battue de 30 kilomètres de la voirie urbaine dans la ville de Kisangani. Les travaux étaient prévu pour six semaines.

Jean Claude FUNDI.

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031