LA « MAGIE » DE L’ESPACE KATANGAIS, LE DESSOUS D’UNE ECLOSION SOUDAINE ! Une tribune de Me. Fabrice Molière KAMALA.

LA « MAGIE » DE L’ESPACE KATANGAIS, LE DESSOUS D’UNE ECLOSION SOUDAINE ! Une tribune de Me. Fabrice Molière KAMALA.

Les Provinces du GRAND KATANGA, parlons-en !

Au fait, même si nous nous abstenons d’en parler, les infrastructures qui y sont construites, forcent à ce que nous nous intéressions à des Provinces issues de grand KATANGA qui ne cessent de surprendre.

Chaussés revêtues et carrossables, ponts jetés, pistes balisées, des édifices érigés, tout se meut dans ces provinces que dirigent le très controversé Zoé KABILA, frère du Président honoraire Joseph KABILA KABANGE, Jacques KYABULA, Richard MUYEJ et Célestin MBUYU !

Alors que les autres Provinces, à raison, se plaignent de la modicité des ressources propres, de l’absence de rétrocession, le Gouverneur Zoé KABILA lui, mué derrière son silence que lui impose son inadaptation à la locution, pose les actes. Il en est autant de ses collègues Gouverneurs de l’espace GRAND KATANGA.

Quelles sont les clés de cette magie ?

Essayons de comprendre !

ACCORD FCC-CACH

L’élection de 2018 a repeint le tableau de l’espace politique congolais, faisant naître un pouvoir assis sur la coalition de deux plateformes hétéroclites qui fournissait moins de garantie sur sa longévité !

L’avenir a rendu ses droits à la nature en défaisant cette alliance contre nature.

Mais pendant ces négociations, le programme dit de 100 jours est catapulté à grande pompe, ici et là naissent certains espoirs tout en suscitant de doute.

Alors que les acteurs politiques de la Grande Orientale, puisque cette analyse leur est principalement destinée, se cambrent derrière une quête effrénée des postes, les autres se rouent dans la lutte afin d’obtenir la réelle transformation de leurs Provinces.

Dans la foulée, 70.000.000$(Dollars américains SEPTANTE MILLIONS) sont affectés à la Province de TANGANYIKA dans le cadre du programme de 100 jours ! Et à cela s’ajoute 35.000.000$(Dollars américains, TRENTE CINQ MILLIONS) autres lui sont destinés !

Une somme importante, vous convenez, pour mettre en œuvre des politiques publiques afin d’aboutir à des résultats qui nous émerveillent aujourd’hui.

Les autres Provinces de l’espace grand KATANGA bénéficient presque de mêmes soutiens.

A la fin de ces négociations, non seulement l’espace GRANDE ORIENTALE en sort bredouille en ce qui concerne les postes derrière lesquels certains égos couraient mais aussi sans un rond pour booster le développement !

Mais ce qui a fâché dans tout cela, il n’y a que le problème de représentativité !

Nous avons alors suivi, TSHOPO ma Province a été négligée, ITURI ma Province une vache laitière, HAUT ULE a été négligée, BAS-UELE est une marche pied !

Toutes ces protestations n’ont pour cause que l’absence de certains noms qui se prennent pour de dieux dans le Gouvernement ILUKAMBA finissant !

Mais aucun mot sur la modicité de la part de nos Provinces dans le programme 100 jours !

Et l’inconscience est telle que ces acteurs politiques de l’espace GRANDE ORIENTALE se servent de cette avancée de TANGANYIKA, de l’espace grand KATANGA pour monter les populations contre les différents gouverneurs.

Il est déplorable de constater l’incapacité des fils et filles de la GRANDE ORIENATALE se réunir pour le bien de leurs populations !

Pourtant cette dynamique se constate pour les autres Provinces !

Nous venons d’assister il y a peu, au grand rassemblement des fils et filles du GRAND KIVU (NORD, SUD KIVU et MANIEMA). Il se sont réunis afin de réfléchir sur le développement de leurs Provinces.

Pendant ce temps, la GRANDE ORIENTALE continue à fredonner l’hymne de la division, de la haine et de complot !

LA REDEVANCE MINIERE.

Il ressort des Lois de la République Démocratique du Congo que les Provinces productrices minières bénéficient de 40% de la redevance minière.

Le Grand KATANGA a exporté 1,4 millions de tonnes soit 9,1 milliards de dollars américains ! Et les 40% de ce montant donnent 3,6 milliards de dollars américains dont ces Provinces rétrocèdent à leur tour 40 % aux Entités Territoriales Décentralisées !

Voilà des raisons qui peuvent justifier cette éclosion développementale de ces Provinces et leurs Entités Territoriales Décentralisées.

Pendant ce temps, nos Provinces regorgent des sociétés minières sans production industrielle.

A titre exemplatif, ITURI dispose de MGM, SOKIMO et Oil of DRC qui n’ont aucune production industrielle.

Pourtant, ces sociétés signent à temps et contre temps des contrats de sous-traitance et ne déclarent rien. 6 ans d’impayés de la SOKIMO et curieusement, elle résiste puisqu’elle se sert à la source sur base de sous-traitance.

L’espace grand KATANGA réussit puisqu’il dispose des hommes et des femmes énergétistes et concentrés sur les idéaux développementaux communs.

Leurs différends ne prennent jamais le dessus des intérêts de leurs Provinces.

L’espace GRANDE ORIENTALE doit donc repenser sa manière de mener la politique afin de faire bénéficier aux différentes populations les richesses de ses terres.

IL EST URGENT DE SE REUNIR, NON POUR LA PARTAGE DES POSTES MAIS POUR PENSER ET REPANSER DEVELOPPEMENT ET ACTION DANS LA GRANDE ORIENTALE