Les chenilles arrivent, on change de commerce.

PARTAGER

A Kisangani, l’avènement de la période des chenilles est à la base de changement de commerce par les vendeuses dans les petits marchés de Kisangani. Ces dernières estiment que pendant cette période, le commerce des chenilles est très florissant. Ces  derniers temps,  quelques étalages sont restés vides dans certains marchés de Kisangani. Les occupants de ces étalages  préfèrent exposer leurs produits aux alentours du marché pour attirer beaucoup plus des clients.  Ici une grande partie des vendeuses a migré vers le commerce des chenilles abandonnant ainsi les autres produits.  Elles justifient cela par le bénéfice rapide que génère le commerce des chenilles.

« Avant je vendais des oignons, des tomates et d’autres épices mais également le poisson fumé mais  avec l’avènement des chenilles et comme c’est saisonnier,  je suis obligée de changer des produits. Si j’ai pris la décision de vendre les chenilles à la place des épices en cette période, c’est parce qu’en cette période d’autres aliments ne génère pas suffisamment des bénéfices. Les chenilles génère rapidement des bénéfices à la fin de la journée, alors que pour d’autres produits vous êtes obligé d’attendre des jours pour voir les bénéfices.  Nous, les commerçants nous suivons la où l’eau coule et comme c’est le commerce des chenilles qui est en vogue, nous sommes toutes obligées de changer de commerce en cette période », a confié une vendeuse à l’équipe de la Rfm tv.

Le commerce des chenilles est saisonnier. Il devient plus florissant pendant les mois de juillet et août de chaque année.