Mort du journaliste José Deschartes Menga : le député national Abraham Boliki inconsolable

Mort du journaliste José Deschartes Menga : le député national Abraham Boliki inconsolable

D’une voix presque en sanglot dans un message, l’honorable Abraham Boliki fond en larmes. Cet élu national de la ville de Kisangani qualifie la disparition du journaliste José Deschartes Menga de coup de tonnerre.

Voici l’intégralité du message de condoléances du député national Abraham Boliki :


C’est vraiment avec consternation que j’ai appris la nouvelle de la disparition inopinée de notre frère le grand journaliste José Deschartes Menga Mbula Vraiment, je suis dans l’émotion. Les mots me manquent pour exprimer ma douleur, ma consternation. Quelle perte immense?
Pour la grande famille de la Tshopo, à cet effet, je présente mes sincères condoléances à sa famille éplorée. A sa famille biologique, à la grande famille des journalistes œuvrant dans la province de la Tshopo, en particulier et tous les journalistes de la République démocratique du Congo en général. Mon frère, tu m’apelais à chaque fois qu’il y avait un évènement à Kisangani et tu me demandais toujours de marquer de ma présence et de ne jamais manquer d’apporter ma contribution.
Vraiment, je suis sans mot, je suis sans mot, je suis dans une grande émotion et je ne sais comment exprimer ma douleur. Toutes mes condoléances les plus profondes à tous et à chacun qui, de loin ou de près a connu d’une manière ou d’une autre notre frère José Deschartes Menga Mbula.

José Deschartes Menga fut journaliste au sein de la radio Okapi, une chaîne de la mission Onusienne en RDC. Avant d’y intégrer, il est passé par la RTNC Kisangani puis la Radio télévision Amani de l’archidiocèse de Kisangani.

Jean Claude Fundi