lun. Oct 14th, 2019

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

SECURITE-RDC: Dr. Daniel LUKUSA propose à l’Etat un système de défense et de sécurité qui lui sortira de la spirale infernale de crise

3 min read

Les approches utilisées par l’union européenne et les Etats-Unis d’Amérique dans la réforme de l’armée et de la police nationale congolaise, de 2002 à 2014 n’étaient pas non seulement inefficaces mais aussi inadaptées aux  réalités congolaises. Tels sont les résultats issus des recherches menées par le chef des travaux Daniel LUKUSA MUBENGA dans sa soutenance de thèse de doctorat en relations internationales et qui a porté sur l’évaluation de l’apport de l’Union Européenne et des Etats-Unis dans le cadre de la reforme de l’armée et de la police en République Démocratique du Congo. C’était le mercredi 18 septembre à l’amphithéâtre de l’université de Kisangani.

Pour ce chef de travaux, désormais docteur en thèse en  relations internationales, l’Etat congolais devra adopter une politique efficace de défense et de sécurité qui lui permettrait de sortir de la spirale  infernale des crises et des guerres, notamment celle  d’adapter son système de défense et de sécurité  dans un contexte vaste régional.

«…Dans un premier lieu, l’ Etat congolais doit avoir un système de défense et de sécurité qui tient compte de ses spécifiés en tant qu’Etat et au-delà de ces spécificités, tenir compte des aspects régionaux…La grande question de notre système de défense et de la sécurité est liée à la configuration géographique et géopolitique au niveau de la région de Grands-lacs…Lorsqu’on parle des FDLR ou ADF-NALU, ce ne sont pas des congolais, ce que l’on ne peu mieux  résoudre la question de la RDC sur le plan sécuritaire que lorsqu’on l’intègre  dans un contexte vaste régional…» 

A l’en croire, la reforme engagé par ces deux partenaires de la République Démocratique du Congo en matière de sécurité et de la défense, n’ont pas produit les effets escomptés. Daniel LUKUSA souligne que la République Démocratique du Congo n’a pas su capitaliser les acquis de cette reforme issus des apports de ses partenaires.

 «…Sous cet aspect, nous sommes arrivés pratiquement à comprendre que c’est la non pris en compte du contexte particulier de la République Démocratique du Congo avec tous ce que nous avons comme guerres et conflits interethniques, conflit foncier,…Cette inadaptation des approches de ces partenaires aux contexte de la République Démocratique du Congo a été pratiquement l’une des grandes causes de l’inefficacité de leurs approches…Nous avions également compris que ces deux partenaires interviennent à titre complémentaire et que  la responsabilité première de la reforme et de la sécurité émanait de la République Démocratique du Congo. Sur  ce point, la République Démocratique du Congo a fait preuve de mauvaise volonté politique. Il n’ya pas un engagement suffisant dans le sens de s’approprier des acquis des apports des ses partenaires…» 

Par cette soutenance de thèse, l’université de Kisangani compte à ce jour deux docteurs en thèse au département des relations internationales. C’est avec la mention grande distinction que ce  chef des travaux  a finit ses études de doctorat en relations internationales.

 

Trésor BOTAMBA

octobre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031