Tshopo: après de nombreux cas de naufrage, la main tendue à Kinshasa.

Tshopo: après de nombreux cas de naufrage, la main tendue à Kinshasa.

Quatorze cas de naufrage sont enregistrés depuis 2014 dans la province et, tous, sur le fleuve Congo. Ces accidents des baleinières ont causé plusieurs pertes en vies humaines et des marchandises estimé à plusieurs millions de francs congolais.

Le dernier cas en date est celui survenu le 8 janvier 2021 à Kisangani aux environs de 20 heures. Il s’agit de la baleinière MB sacré cœur en partance pour le territoire de Basoko situé à plus de 200 kilomètres de Kisangani en aval du fleuve Congo.

Invité à l’assemblée provinciale pour une question d’actualité pour ce faire, le ministre provincial de transport et voies de communication tend la main à Kinshasa pour une solution palliative. Jean Pierre Litema sollicite du gouvernement central, la dotation des balisages, outils importants qui indiquent aux navires les dangers, et le tracé des chenaux d’accès aux ports et abris.

Pour rappel, le bilan définitif du naufrage de la baleinière MB sacré cœur fait état de 9 corps repêchés, 19 rescapés et plusieurs marchandises englouties dans l’eau dont plus de 650 sacs de ciment.

Jean Claude Fundi