TSHOPO/ASSEMBLEE PROVINCIALE : La représentation provinciale promet d’élire un Gouverneur soucieux du développement de la Tshopo.

PARTAGER

Les députés de la province de la TSHOPO sont tenus de relever plusieurs défis pour l’émergence de la province. Parmi ces défis, l’appel de la population à ces derniers à opérer un choix judicieux lors de l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur qui pointe à l’horizon. La population appelle les honorables députés à travailler pour l’intérêt et à voter un gouverneur soucieux du développement de la province.

« …Ils nous ont promis qu’ils feront un bon choix à l’élection sénatoriale, mais ce qu’ils ont fait ne reflète en aucun cas la volonté de doter notre province d’un gouverneur qui relèvera le défi du développement de la Tshopo…On savait  qu’ils sont plus intéressés par leur enrichissement et ça ne les honorent pas du tout. Ils sont libres de choisir leur camp, soit celui du peuple soit celui de l’ennemi du peuple. Nous les observons quand même…Nous les avons envoyé au parlement combattre pour notre cause mais ils semblent oublier leur mission. C’est une déception, mais ils ont encore la chance  de faire mieux sinon nous revivront la même histoire du passé… »

D’une oreille attentive, le président de l’assemblée provinciale estime que la représentation provinciale est sensible et consciente du mécontentement pour le choix opéré lors des élections des sénateurs du 15 mars dernier. Honorable Gilbert BOKUNGU ISONGIBI rassure pour l’élection de gouverneur et son vice.

« … Certes, au lieu des excuses, nous vous rassurons que le choix du prochain gouverneur et de son vice répondra au critérium tracé par les forces vives qui vous représente dignement et ce dans le respect absolu des évidences qui se résument comme suit :  Ne jamais trahir la Tshopo à cause de l’argent, des biens matériels, des ordres d’où qu’ils viennent ; Le respect absolu de la souveraineté de la Tshopo pour accéder à certaines fonctions comme celles du Gouverneur et du Vice-Gouverneur par les prédateurs et autres affairistes véreux pour le décollage collectif de notre entité et ; La suprématie absolue des intérêts collectifs pour la Province de la Tshopo plutôt que partisans, égoïstes considérant que nos suffrages vous appartiennent… » (Extrait du discours du président de l’Assemblée) 

Dans une semaine, la province de la Tshopo connaîtra le nom de son troisième gouverneur à l’issue du vote qui se déroulera le 10 avril prochain.