TSHOPO : Le Commissaire Divisionnaire Adjoint annonce la suppression de certaines barrières dans la Province de la Tshopo.

C’était le lundi 06 Mai 2019 au cours d’une  parade qui s’est tenue au camp central PM. Celle – ci a rassemblé toutes les grandes unités de garnison de Kisangani au sein de la police nationale congolaise a été présidée par le numéro un de la police nationale congolaise dans la Tshopo. Le général Jonas KANAKANGE a, tout d’abord, rappeler la mission traditionnelle de la police, celle de protéger la population et ses biens. A ce titre, le premier des policiers a mis  en garde les éléments de la police qui se distingueraient dans les tracasseries de la population.

Dans le chapitre sécuritaire, le commissaire divisionnaire adjoint a annoncé toute interdiction aux policiers de se munir de leurs armes lors des manifestations pour rétablir la paix mais par contre l’utilisation des armes non létales sur ordre du commandant suprême, ceci pour respecter les droits humains.

Pendant la parade, le général Jonas KANAKANGE a annoncé la suppression de certaines barrières dans les fonds et périphéries de la Province de la Tshopo. Il s’agit des barrières situés au points kilométriques  15 et PK 36 sur la route Banalia, au point kilométrique 147 sur la route Ituri et point kilométrique 148 sur la route Lubutu. Certaines de ces barrières pourront être réinstaurées par réquisition  des autorités politico administratives mais d’une manière temporaire.

Dans son adresse aux éléments de la Police Nationale Congolaise, il a,  par ailleurs, invité les policiers à la loyauté envers le chef de l’Etat Félix-Antoine TSHISEKEDI car il demeure le seul président de la République et commandant suprême de la police et des FARDC.

Pour votre gouverne, la suppression des barrières annoncée ce jour est le fruit de la demande des habitants de la commune LUBUNGA au président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO lors de son dernier séjour dans la ville de Kisangani. C’était à l’occasion de la cérémonie de la coupure du ruban du pont Lobonga jeté sur la rivière qui porte le même nom sur la nationale numéro 7 dans la Commune Lubunga en date du 24 mars dernier que le président de la République avait promis  la suppression des barrières dans ce coin du pays pour le bien-être de la population.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *