TSHOPO : Le CSAC appelle les médias à l’ordre pendant la campagne électorale des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs.

PARTAGER

Une séance d’information en prévision de la campagne électorale médiatique des candidats au poste de gouverneur et vice-gouverneur de la province de la Tshopo a été organisé ce jeudi 14 Février parle le CSAC, Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, coordination provinciale de la Tshopo. Celle-ci, à l’intention des membres de l’Union Nationale de la Presse du Congo,  l’Observatoire de Médias Congolais ainsi que les responsables des organes de presse de la ville de Kisangani.

Cette séance s’inscrit dans le cadre de la prévision de la campagne électorale médiatique des candidats au poste de Gouverneur et vice-gouverneur. Au cours de cette rencontre, il était question de mettre à la disposition des responsables des médias et des organes d’autorégulation de la presse des directives du conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication.

Pour Alexis DUNIA, coordonnateur provincial ai du CSAC, la campagne électorale des gouverneurs et vice-gouverneur se fait au sein de l’assemblée provinciale. Toutefois, précise-t-il, cette campagne s’étend dans les médias afin d’informer et faire connaître à la population ceux qui prétendent diriger la province de la Tshopo. Ce dernier souligne que pendant la période de la précampagne électorale, les médias sont tenus d’organiser des émissions gratuites avec les candidats gouverneurs et d’éviter des déclarations politiques de leur part. Du moins, en période de campagne, le coordonnateur ad intérim du CSAC note quelques points à traiter dans les médias.

« …Pendant les trois jours de campagne des candidats gouverneurs, on a la possibilité de choisir parmi les genres d’interventions suivants : déclarations ou messages, entretien avec  un   candidat qui doit répondre à un questionnaire sur son programme et ici nous vous recommandons vraiment d’insister sur l’agriculture, la sécurité alimentaire. Alors ces interventions pendant la campagne sont payables et leurs durées ne peuvent pas dépasser 15 minutes… » 

Tout en insistant sur l’impartialité et l’équilibre entre les candidats, le conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication, invite les responsables des médias à confier des émissions politiques à des journalistes outillés en cette période de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneur.