Tshopo-Sport : Le gouvernement provincial a-t-il craché sur la mémoire du champion du monde de catch Mi – lourd Kelekele ?

Tshopo-Sport : Le gouvernement provincial a-t-il craché sur la mémoire du champion du monde de catch Mi – lourd Kelekele ?

Quelques jours après la mort du champion du monde de catch mi-lourd , pierre KELEKELE LITUKA, le gouvernement provincial de la Tshopo avait pris l’engagement de prendre en charge les obsèques et cela en harmonie avec la famille de l’illustre disparu quand à l’organisation de ses obsèques.
Le gouvernement s’est porté garant de l’organisation pour rendre les derniers hommages à celui qui a honoré la communauté noire dans sa discipline sportive, à savoir le Catch.

Le gouvernement provincial de la Tshopo a semblé ne plus s’y intéresser, en oubliant le corps de KELEKELE à la morgue pendant plus de deux semaines. Révoltée, la famille biologie a exprimé son indignation à travers les ondes de quelques médias locaux. C’est ainsi que l’option a été levée entre les deux parties pour organiser enfin les obsèques le 24 avril en présence des officiels qui devaient lui rendre les derniers hommages.

Curieusement, le 24 avril, après avoir sorti le corps de la morgue, suivi d’une messe d’action de grâce dite en sa mémoire à la paroisse Saint Gabriel, le corps a été conduit à l’esplanade de la mairie de la ville de Kisangani en attendant l’arrivée des officiels. Plusieurs heures après, ces autorités ne se sont pas présentées et aucune communication n’a été faite de leur part.

Énervés, la famille et ses paires ont jugés bon de ramener le corps à la morgue. Ils ont qualifié cet acte de sabotage. Pour eux, le gouvernement provincial a craché sur la mémoire de ce champion du monde mi-lourd et digne fils de la Tshopo qui avait honoré sa province et sa nation qu’est la RDC.

Certaines personnes se demandent si réellement la province a des notables ou élus pour négocier les obsèques dignes de ce champion au niveau national.

Pour le ministre Provincial de la Tshopo, Dany MONGO, parle d’un scénario désolant. Selon lui, le Gouvernement Provincial avait pris toutes les dispositions. Il pointe du doigt un groupe des “soi – disant des sportif” qui s’est plaint de l’absence du ring pour quelques exhibitions en mémoire de l’illustre disparu.

“…à un moment donné, on a entendu “on récupère le corps. On n’a pas aimé parce que nous devons quand même avoir du respect envers les morts. Et surtout, ce n’est pas n’importe qui ! Le Gouvernement Provincial n’a pas dit son dernier mot. Il avait pris l’engagement de faire le suivi du dossier au niveau de Kinshasa. Nous entrés même entrés en contact avec le service de la chancellerie au niveau de Kinshasa, pour que l’ex champion soit immortalisé…”

A en croire le Ministre Provincial des sports, le Gouvernement Provincial va s’investir pour que ce digne fils de la Tshopo soit enterré jhonorablement.

Il sied de signaler que la famille biologique et les sportifs s’arrangent pour réorganiser les obsèques de KELEKELE dans les jours qui viennent sans l’appui des autorités.

Trésor BOTAMBA