sam. Déc 7th, 2019

RFMTV

La Radio Télévision Forces des Médias

Université de Kisangani : Les victimes des actes de vandalisme du 7 et 8 février dernier, obtiennent réparation.

3 min read

C’était au cours d’une messe œcuménique qui a été dite à l’amphithéâtre de l’université de Kisangani. Cette messe a connu le présence des plusieurs personnalités politico-administratives de la ville, des enseignants, des ouvriers, des étudiants et d’une délégation venue de Kinshasa conduite par le Conseiller principal du chef de l’Etat en charge de la culture, Art et questions religieuses, Théophile TSHILUMBA WA KABEYA. Cette messe œcuménique a été organisée deux mois d’inactivités au sein de cette alma mater, suite aux événements malheureux du 7 et 8 février dernier. Et avait pour objectif de réconcilier les étudiants et le corps académique.

Prenant la parole pour la circonstance, le Conseiller principal du chef de l’Etat en charge de la culture, Art et questions religieuses, a expliqué à l’assistance que le président de la république s’est impliqué personnellement enfin de sauver l’année académique qui était menacée d’année blanche.

 « …Le président de la République Antoine-Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, m’envoit le représenter dans cette ville de renommée scientifique, symbole réel de la maison commune d’alma mater qui nous réunit tous au-delà de nos différences et problèmes …Il m’a vite dépêché auprès de vous tous pour résoudre quelques problèmes consécutifs aux actes de sabotages qui ont fait que la grève des enseignants sois déclenchée depuis le mois de Février passé…Rien de grand ne se fait sans compassion, et c’est cette compassion qui a pris le président quand une délégation conduite par l’archevêque de Kisangani    Marcel UTEMBI TAPA est venue présenter les doléances de l’université de Kisangani notamment aider les étudiants à réparer les dégâts causés par les étudiants, la réhabilitation du home Complexe ELUNGU …»

Avant de remettre l’enveloppe contenant l’argent de la réparation des dégâts entre les mains de Monseigneur Marcel UTEMBI TAPA qui, à son tour la remettra au recteur de l’Université de Kisangani, le représentant du Président de la République a rassuré les étudiants quant à l’implication effective de  la présidence de la république dans ce dossier.  

« …Le président de la République m’a envoyé avec une solution à tous ces problèmes, après l’évaluation des situations, le président va encore réagir très positivement dans un bref délai…Aux enseignants, je dirais que rien de durable ne se fait sans confiance parce que nous avons la mission de former les étudiants, de leur transmettre savoirs et compétences pour la recherche du sens critique et cette année nous allons inaugurer les bons offices et la confiance… »

Cette messe œcuménique était aussi une occasion pour les étudiants de présenter leurs excuses au corps enseignants. Ils ont promis de ne plus revenir sur ces  actes ignobles.

« …Nous, étudiants de l’Université de Kisangani reconnaissons   que bruler les véhicules et moto des enseignants et personnel scientifique et de les pourchasser jusqu’à leurs domiciles pour des raisons inavouées, est un acte incivique.  …Nous regrettons ces actes qui ont ternis l’image  de tous les étudiants de la RDC en générale, ceux de  Kisangani en particulier et plus particulièrement ceux de l’Université de Kisangani   pourtant  une élite de demain…Eu égard à tous ce qui s’est passé, touchés par l’interventions des religieux, nous profitons de cette occasion exceptionnelle pour demander pardon au Président de la République, à la tripartite et tous ceux qui se sont senti lésés directement ou indirectement et surtout à nos parents pour avoir trahi leur éducation… »

Après deux mois de guerre froide entre le corps académique et les étudiants, la hache de guerre a été enterrée, et les cours ont repris normalement à l’Université de Kisangani. L’intervention des hommes de Dieu a joué un rôle très capital dans ce dossier.

décembre 2019
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031